L’Enregistrement des Réunions du CSE : un Bon Outil de Transparence

Le président du CSE ou la délégation du personnel du CSE peuvent décider du recours à l’enregistrement ou à la sténographie des séances dans les conditions de l’article D.2315-27 du Code du travail.

L’enregistrement vise à permettre une retranscription fidèle des échanges en vue d’établir le procès-verbal par le secrétaire. Il garantit une retranscription fidèle des échanges, assurant ainsi une meilleure compréhension des débats engagés.

Cependant, il est important de prendre en considération la confidentialité de certaines informations. Les enregistrements doivent être stockés de manière sécurisée et uniquement accessible aux membres autorisés du comité.

Il est recommandé de prévoir que l’enregistrement sera détruit une fois le procès-verbal validé par les membres du CSE et l’employeur.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut