1ᵉʳ mai : quelle Rémunération ?

Le 1er mai fait l’objet d’un traitement spécifique dans le Code du travail puisqu’il est le seul jour férié obligatoirement chômé. La loi prévoit que cette journée ne peut pas être une cause de réduction de rémunération.

Cela signifie concrètement que les salariés sont dispensés de travailler, mais bénéficient du maintien de leur rémunération.

Le salaire est calculé sur la base de l’horaire de travail et de la répartition de la durée hebdomadaire du travail habituellement pratiquée dans l’établissement. On peut se référer pour cela au mois précédant la semaine du 1er Mai.

Le salarié qui travaille le 1ᵉʳ mai bénéficie du doublement de sa rémunération.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut