La Perte de Confiance est-elle un Motif de Licenciement ?

Non, la “perte de confiance” n’est pas, en tant que tel, un motif réel et sérieux de licenciement.

Elle peut néanmoins être mise en avant comme étant la conséquence d’un manquement déjà caractérisé qui perturbe le bon fonctionnement de l’entreprise (ex: critiques répétées de la stratégie de la Direction, vol d’argent ou de matériel appartenant à l’entreprise, refus d’accomplir ses tâches, etc.).

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut